Le 18ème du Mois : « Un jardin partagé rue Baudélique ? »

17 Juin

Un projet de jardin partagé initié et soutenu par l’association Vert à Soi devrait voir le jour rue Baudélique, sur le terrain consacré à l’extension du Conservatoire du 18e : celle-ci ne pourrait se faire, faute de financement, avant 2014.
Ce terrain (130 m²) en pente, jouxtant le Conservatoire, serait réaménagé et nettoyé mais la qualité des sols n’étant pas exceptionnelle, ce serait un jardin avec des bacs, « hors-sol ». Ce jardin étant éphémère, les bacs permettraient aux plantations de survivre, et au jardin de se déplacer s’il le fallait.
L’association Vert à Soi a été créé en 2005 par une quinzaine de voisins qui souhaitait transformer le terrain vague passage Ramey, derrière le Secours Populaire, en jardin partagé : cela n’a pu se faire, mais l’association s’est étoffée et ses convictions vertes et ouvertes sont restées solides.
A force de passer devant le terrain vague de la rue Baudélique, ces habitants du quartier se sont dit que leur projet pouvait peut être se réaliser là.

Jardinage ouvert à tous

Pascal Julien, l’adjoint chargé des espaces verts, très actif pour promouvoir les jardins partagés, a fait passer l’information et il a aidé l’association à chercher des solutions financières pour son aménagement : mise en sécurité avec une allée du côté de l’immeuble opposé au Conservatoire et un grillage du côté du jardin du Conservatoire, mise en eau, création de terrasse.
Tout s’est fait très rapidement. Des devis ont été établis, le coût évalué à 18.000€. La Mairie de Paris est prête à financer 12.000€. Il a été demandé au Conseil de quartier Clignancourt s’il souhaitait soutenir ce projet à hauteur de 6000€. La décision (certains conseillers ne semblaient pas très désireux de débourser une telle somme) sera prise en juin en Conseil restreint. Si celui-ci décide de ne pas fiancer, le jardin se fera, mais sur les deux tiers du terrain seulement.
Le jardinage serait libre, sans parcelles, et la priorité serait donnée aux enfants, notamment dans le cadre de projets pédagogiques avec l’école de la rie Ferdinand Flocon. Mais tout particulier qui se signalerait serait accueilli avec bienveillance. Le « Ministère des Sans-papiers », en face rue Baudélique, s’il est volontaire, pourrait aussi participer au projet.
L’association Vert à Soi est d’ailleurs ouverte à toutes les idées, et précise que le projet est encore dans sa phase d’élaboration et de discussion
Camille Sarrot

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :