Expérimentations culinaires et jardinières

6 Oct

Et si on testait au jardin une recette traditionnelle québécoise ?

herbes-salees

 

2 méthodes trouvées sur le net pour conserver persil, céleri branche, ciboulette, origan, thym, sarriette, thym, basilic, estragon, feuilles de curry, sauge… mais aussi carotte, oignon vert (le vert et son blanc) et poireau et les réutiliser cet hiver avec du poisson, dans une sauce ou une soupe…

 

 

  • Herbes salées du jardin (source Du bordel dans la cuisine)

    Le principe est de mélanger une dose de gros sel pour 3 doses d’herbes/légumes finement mixés. Le tout doit macérer 1 mois. Eviter d’utiliser un bouchon métallique qui risquerait de s’oxyder.

 

Même principe mais on procède ici en alternant, dans un pot, des couches d’herbes ou de légumes et gros sel.

On se fait une cueillette collective au jardin ce samedi vers 14h30 et on se fait une dégustation au jardin dans un mois ?

A vos pots de conserve !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :